Apprendre à se défendre

 

 

   

 

 

Le Bujinkan est une organisation dont le but est l’enseignement de 9 Koryu Japonais. L’emploi du terme «Koryu» implique une longue tradition martiale ininterrompue (voir les articles sur Takamatsu Sensei et Hatsumi Soke). Le but de ces Koryu est, et a toujours été la survie, c’est à dire la protection du corps et de l’esprit du pratiquant face aux agressions extérieures. Que ces traditions martiales, éprouvées sur les champs de bataille du Japon féodal existent encore aujourd’hui tend à prouver la capacité d’adaptation aux changements (nouvelles armes, ...) et la fiabilité des techniques qui y sont enseignées.

 

L’une des grandes caractéristique de ce que nous appelons «Ninjutsu» ou plus récemment «Budo Taijutsu» est que la force n’est pas impliquée dans l’efficacité. Ni même la taille ou l’âge. En revanche, il faut beaucoup de travail et d’efforts, car la souplesse du corps et de l’esprit, le timing, la qualité des postures et de l’assimilation des bases est primordiale.

 

Comme en toute chose, il ne faut pas espérer devenir un expert sans effort ni sans sueur.

 

guylèneVotre premier adversaire est vous-même, et vous devez vous imposer une discipline pour pratiquer régulièrement, avec coeur, et ne pas vous laisser décourager parce que vous n’arrivez pas à reproduire spontanément ce qui vous est démontré. D’ailleurs, si tel était le cas, quelle serait la valeur de notre art ?

 

Celui qui réussit est celui qui n’abandonne pas face à la moindre difficulté. La route est longue, mais en retour, l’art est d’une efficacité redoutable et saura vous protéger, quel que soit votre ou vos adversaires. De même, je dirais qu’il ne faut pas chercher à arriver quelque part : la pratique ininterrompue doit être votre but.


Dans les cours en dojo, l’étude des armes et la façon de s’en protéger est abordée à chaque instant. En effet, il faut savoir attaquer correctement si l’on veut savoir se défendre efficacement.

 

Dans la vie, l’enseignement du Bujinkan vous apprend à rester hors du danger, et ne pas jouer les héros inutilement. Le premier facteur d’agression étant la peur de celle ci, c’est en vous entraînant régulièrement que vous développerez cette confiance en vous, et ce dégagement vital face à la peur de la douleur.

 

Bien évidemment, le Bujinkan interdit formellement tout usage des techniques à des fins de violence. Comme il est écrit dans nos règlements : «si l’un des membres du dojo devait être agresseur, il serait immédiatement exclu. Le principe secret du Taijutsu est de préserver la paix. La pratique des arts martiaux est le chemin vers la paix.»

 

 

{jcomments on}

Cours

  • Cours en dojo associatifs
  • Cours particuliers
  • Cours spéciaux
  • Cours d'initiation

Stages

Ecoles, clubs extérieurs et collectivités locales

  • Cours et animations en périscolaire
  • Ateliers découvertes (cérémonie du thé, calligraphie)
  • Cours ou stages pour les autres clubs d'arts martiaux
  • Cours, ateliers découvertes pour les associations 

Entreprises et professionnels de la sécurité

  • Cours et stages de formations spécifiques à destination des publics suivants :
  • - Personnel de santé (psychiatrie, ...)
  • - Educateurs spécialisés
  • - Protection judiciaire de la jeunesse
  • - personnel pénitencière
  • - Agents de sécurité
  • - Polices
  • - Personnel du ministère de la Défense

A propos du Bujinkan

  • Qu'est ce que le Bujinkan
  • Hatsumi Soke
  • Takamatsu Sensei
  • Ishizuka Sensei
  • Dr Kacem Zoughari
  • Système de grades et diplômes

Bujinkan Normandie

  • Dernières nouvelles
  • Membres des bureaux
  • Instructeurs et adjoints
  • Directeur pédagogique
  • Certifications des instructeurs
  • Evènements
  • Nous contacter

Log in

create an account